Photo : Éliane Brodeur

La majorité des œuvres présentées sur le site sont disponibles à la vente. Veuillez me contacter pour de plus amples informations.
Vous pouvez également retrouver quelques œuvres sur le site Sur ton mur
Marianne Chevalier est une artiste en arts visuels et une illustratrice œuvrant dans le domaine culturel. Suite à des études en design graphique à l’UQÀM et une maîtrise en arts visuels à l’Université Laval, son travail se voit récompensé par plusieurs prix canadiens, américains et européens. C’est en 2009, lors d’une résidence au Glasgow Print Studio en Écosse, que son travail subit une transformation importante; de nouvelles explorations contribuent à donner naissance à une signature visuelle plus délicate au niveau des textures et des motifs, reposant davantage sur le hasard dans la construction de ses collages.
Depuis une quinzaine d’années, elle collabore à plusieurs projets issus du théâtre, de la littérature,
de la musique et du domaine muséal. Elle a entre autres réalisé des œuvres de grand format pour le compte de l’exposition «Cerveau à la folie», qui a eu lieu au Musée de la Civilisation de Québec de 2017 à 2018, ainsi que pour l’exposition «Sœurs et femmes d’exception», présentée de 2020 à 2022 au Musée Marguerite-Bourgeois à Montréal. Marianne Chevalier a maintes expositions solos et en collectif à son actif, dont 3 participations à la Biennale Internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières et plusieurs expositions dans les Maisons de la Culture de Montréal. En 2011, elle a été lauréate pour le prix SSA (Society Of Scottish Artists), à Édimbourg en Écosse, pour son projet de maîtrise «Corneille craquelée». Tiré en 4 exemplaires, deux copies de ce livre d’artiste de 20 mètres de long ont d’ailleurs été acquises par la Bibliothèque des Archives Nationales du Québec. Depuis 2019, elle a participé à 13 concours d’intégration des arts à l’architecture au niveau provincial, municipal et privé. À ce jour, 6 œuvres sont lauréates. Elle a d’ailleurs une de ses œuvres installée à la Station de métro Villa-Maria à Montréal et une autre sur la devanture extérieure du chalet municipal du Parc Armand-Bombardier dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies.